EQUIPE

Martín Arias a fait des études de Lettres à l’Université de Buenos Aires et à l’Université Paris 8, où il est en train de finir une thèse sur les mondes fictionnels dans la littérature d’Osvaldo Lamborghini. Il a enseigné la littérature latino-américaine à Paris 3 – Sorbonne Nouvelle et à Paris-Est Créteil. Parmi d’autres articles, il a publié « Osvaldo Lamborghini: La puntuación alucinada », Cahiers de LIRICO, n° 4, Saint-Denis, Université Paris 8,  2008 ; « La destrucción fue mi Berenice », Ínsula, n° 777, Madrid, 2011 ; et « Mantua – San Pablo – Bahía Blanca (Libertella sin Baedeker) », dans le volume collectif El efecto Libertella (Rosario, Beatriz Viterbo, 2010), où il explore les rapports entre écriture hermétique et pathographie chez Héctor Libertella, écrivain et critique littéraire argentin. Il prépare actuellement, avec Enrique Schmukler, un numéro de la revue Cuadernos LIRICO centré sur les rapports entre les nouvelles expériences éditoriales en Argentine et en Uruguay et la littérature contemporaine.

Lionel Ruffel est professeur de littérature générale et comparée à l’Université Paris 8 et membre de l’Institut Universitaire de France, où il développe le programme de recherche : « Archéologie du contemporain : littérature, cultures, savoirs ».
Il est l’auteur de trois essais : Brouhaha, le mondes du contemporain (à paraître, 2015), Le Dénouement (Verdier, 2005), Volodine post-exotique (Cécile Defaut, 2007) ; il a dirigé ou codirigé trois ouvrages collectifs : A quoi jouons-nous ? (Cécile Defaut, 2008),Qu’est-ce que le contemporain ? (Cécile Defaut, 2010), Volodine etc. (Classiques Garnier, 2013, avec Frédérik Detue) et, avec Olivia Rosenthal, un numéro de revue : « La littérature exposée : les écritures contemporaines hors du livre », Littérature, n°160 (4/2010).
Il est par ailleurs co-directeur de la collection chaoïd aux éditions Verdier, ancien co-directeur de la revue du même nom (2000-2007) et membre fondateur du collectif « L’école de littérature ».
Au printemps 2015, il sera « Levehulme Visting Professor » à l’Institute for Contemporary and Comparative Literature de l’Université St-Andrews (http://www.st-andrews.ac.uk/iccl/index.html) et professeur invité à la Haute Ecole des Arts de Berne (Suisse).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *